Chaosoflife

28/05/2013

28/05/2013

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 11:51

je me sens complètement libérée. Pourtant ce que je viens de réaliser (avec un peu d’aide) est une évidence, mais ça ajoute un élément qui me fait comprendre que toute relation amoureuse avec toi est pour l’instant impossible. je ne parle pas que de moi, je parle de façon générale. Ce jeu que tu adores, cette tension sexuelle que tu maintiens entre toi et toutes tes « copines », cette « liberté », tu en paies le prix. Et oui ça me libère gros dragueur, parce que enfin je comprends que ce n’est pas ma faute. Ce n’est pas ma faute si ça n’a pas marché. C’est inconscient peut-être mais c’est le mode vie que tu as créé qui fait barrage.

25/05/2013

25/05/2013 (2)

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 19:04

Je voulais être danseuse, passer mes weekend en répet’ dans des salons, m’enivrer de pas et de musique. Je voulais être pianiste pour jouer la musique qui apaise mon coeur.  Je voulais être guitariste électro pour briller sur une scène avec d’immenses spots aveuglants. Je voulais être écrivain. Je voulais être comédien. Je ne suis rien de tout cela. Et ce que j’ai choisi d’être, je le fais mal, je le dénature comme un enfant piétinerait son cahier d’école.

25/02/2013 (1)

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 18:55

j’écoute de la musique encore et encore pour essayer de te chasser de mes pensées. Tu es vraiment obtus chéri. un petit message de temps en temps sur tout ou rien pour me rappeler que tu existes ?  ne t’inquiète pas je n’ai pas oublié. Je sais tu n’as pas la moindre idée de ce que tu représentes pour moi, tu ne fais pas exprès n’est-ce? non c’est exactement ça toi, écrire, répondre ou ne pas répondre, oublier, ça n’a pas d’importance pour toi de toutes  manières n’est-ce pas? c’est ton défaut chéri tu as tellement peur de perdre ta précieuse « liberté » que tu lui accordes plus d’importance qu’aux personnes qui te sont proches. Tu l’adores, tu l’aimes quelques parts ta claudia, comme une petite soeur peut-être mais elle aussi le sait. Elle en a marre, ne le vois-tu pas? ça la fatigue que tu ne regardes que toi. Et pourtant tu as toujours un mot d’attention pour les gens autour de nous, ceux que tu ne connais pas trop, tu les flattes, plaisantes avec eux, prétends t’intéresser à eux mais ce n’est que pour mieux briller chéri.

23/05/2013

23/05/2013 (pour encore 12min)

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 23:49

si j’étais une rockeuse mon premier album se serait appelé « chaos de vie ». C’est en m’imaginant au retour de P*****, devenue une warrior de la guitare électrique et déchirant aux soirées médecines, que cette expression m’est venue. D’ailleurs en parlant de médecine, il est tard, il faut vraiment que je dorme, je suis tellement en retard question boulot que je risque de doubler et ne jamais partir.

ça serait quand même stupide que je perde l’opportunité d’aller vivre à des centaines de km de « lui », ce long voyage sera peut-être mon salut!

A+

First step

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 23:22

Chaos is a ladder.

C’est curieux cette phrase de game of throne m’est restée longtemps à l’esprit. « gravir », monter les échelons, toujours aller plus haut mais vers où?

Je veux écrire mon chaos de vie. Ecrire libère, écrire apaise, écrire éclaire, alors voici « chaosoflife ». Vous me direz « pourquoi pas écrire dans un vrai journal intime justement? » parce qu’un journal se lit, et généralement ce sont des personnes proches de vous qui lisent ce petit cahier caché sous votre lit. Moi je ne veux pas être lue, et certainement pas par des gens qui me connaissent. J’écris pour moi et je veux pouvoir m’exprimer sans aucune peur, aucune honte, aucune restreinte.

Il n’y a pas d’ordre, pas de début, pas de commencement, le train est en marche.

Il faut toujours un titre?

Classé sous Chronique d'une Bc — chaosoflife @ 23:19

Pourquoi aujourd’hui?

Un trop plein d’émotions, de sentiments non exprimés me débordent et je ne peux, ne veux en parler aux personnes qui me sont proches, la plupart connait déjà des bouts, des fragments mais je ne peux les laisser voir plus, ils verraient ma fragilité, ma folie qui m’habite comme elle habite un recoin caché de chaque être et aucune de leurs réactions ne m’aiderait.

Je ne les veux pas compatissants, ni gentiment moqueurs, rien de tout cela s’il vous plaît!

J’ai bien cette petite boîte qui contient des mots, des lettres écrits pour me soulager mais je me suis toujours gardée d’écrire ce que je ne voulais pas qui soit lu et finalement qui représente ce que j’ai  le plus besoin d’exprimer.

Pas de mise en place du cadre, le cadre je le connais et le raconter n’a aucun intérêt pour moi ni pour personne. Si jamais par le hasard d’Internet, quelqu’un venait à lire ce message, il n’aurait certainement aucune difficulté à comprendre la pensée et les détails qu’il ne connait pas n’ont aucune importance.

Néanmoins je vais utiliser le « vous », je l’aime bien ;)

A +

Direction Los Angeles ♥ |
Porady na różne tematy |
Mylifeallandnothing |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Capussyne13
| Toietmoioumoisanstoi
| Gretelkendrics